lapylapylapylapylapy
X

Bienvenue à evaka

La vente en ligne débutera très prochainement, Laissez-nous votre email afin d'être notifié de sa disponibilité

Les produits evaka sont exclusivement vendus dans nos magasins et nul par ailleurs. J'ai pris connaissance Fermer




Les hiéroglyphes dans les tombes anciennes ont montré que le parfum a joué un rôle dans la vie de l'Egypte ancienne, datant d'aussi loin que le roi Ménès vers 3500 et 3000 avant JC.

Brûler de l'encens et les herbes douces était le privilège des prêtres dans les civilisations les plus anciennes. Ce sont ces cérémonies pour brûler encens et herbes douces qui ont donné au parfum son nom. A l'époque romaine, l'adoration des dieux avait eu lieu "per fumum", qui signifie "à travers la fumée". C'est cette expression latine qui est devenue le mot moderne "parfum".

Les prêtres ont progressivement renoncé à leur usage exclusif des «parfums» et les gens ont reçu l'ordre de se parfumer au moins une fois par semaine pour masquer l'odeur de la peau non lavée. Ce rituel était fait en utilisant des huiles parfumées qui étaient également utilisés pour nettoyer la peau et ont ainsi ouvert la voie pour les grandes maisons de bain grecs et romaines.

Les Egyptiens croyaient que les parfums devaient accompagner l'esprit lors de son ascension vers les cieux. C'est pourquoi une trace de parfum peut être détecté dans le tombeau de Toutankhamon quelques 3300 années après sa mort. Les Parfums ont également été cités à répétition dans la Bible; La plus célèbre référence étant celle des trois sages transportant des dons d'encens et de myrrhe à Jésus.

Les Phéniciens étaient des commerçants antiquaires. Les Gommes aromatiques étaient achetées au cours de la Chine et vendus à de riches Européens. La possession de ces parfums était interprétée comme une preuve de richesse et de statut social.

Les Grecs sont dit avoir été les premiers à faire du parfum liquide, même si c'était très différent de ce que nous connaissons aujourd'hui. Leurs parfums étaient composés d'huiles lourdes et de poudres parfumées. Les Parfums n'étaient pas seulement utilisés pour parfumer le corps, mais aussi pour embaumer les manuscrits papyrus pour les protéger des insectes durant l'époque de l'empereur romain Auguste.

Les Romains se parfumaient 3 fois par jour; les animaux et les objets de la maison étaient aussi parfumés. Durant les fêtes, les oiseaux étaient libérés pour parfumer l'atmosphère de leurs ailes.

Lorsque Cléopâtre est allée pour la première fois rencontrer Marc Antoine, son arrivée fut annoncée par un sillage de parfums épicés avant que sa barge ne soit en vue.

Le processus d'extraction des huiles des fleurs a été découvert par un médecin / pharmacien arabe. Ses premières expériences furent effectuées sur la rose et cette «eau de rose» est devenue instantanément populaire en raison de son odeur légère et délicate. Avant cette découverte, les parfums étaient obtenus par broyage d'herbes et d'huiles.

Pendant le règne de Catherine de Médicis en France, les parfums se sont répandus. Il se dit même qu'elle avait même son propre Parfumeur dont le laboratoire était relié à ses appartements par un système de tunnels souterrains pour prévenir d'éventuels vols de formules.

Le Parfum a atteint son apogée en Angleterre sous le règne de Henry VIII et de la reine Elizabeth I. La reine Elizabeth faisait pulvériser de parfums tous les lieux publics car elle ne supportait pas les mauvaises odeurs.

"Florida Water" - un mélange d'huiles de clou de girofle, la casse et à la citronnelle était particulièrement populaire dans l'Amérique des débuts.

Au tournant du siècle, le parfum était juste la fragrance d'une seule fleur : rose, violet, lilas ou lis. Une dizaine d'années plus tard, des bouquets de fragrances ont été introduites et plus tard encore, des fragrances abstraites n'ayant aucun lien avec la senteur d'une fleur ou d'un bouquet. Cette avancée ouvre la voie aux parfums tels que nous les connaissons aujourd'hui.

Dans le monde contemporain, quelques parfumeurs ont marqué leur temps, et quelques fois l’histoire de la parfumerie : En 1709, Jean Marie Farina fonde la maison de parfum, Farina gegenüber à Cologne qui est aujourd’hui la plus ancienne maison de parfum du monde. Il appelle son nouveau parfum Eau de Cologne en honneur de sa ville. Il rend Cologne célèbre dans le monde entier en tant que ville du parfum.
En 1775, Jean-François Houbigant s'installe à Paris au 19 de la rue du Faubourg-Saint-Honoré en choisissant comme enseigne « A la corbeille de fleurs ». Ce sera la deuxième plus ancienne parfumerie française après L.T Piver.
Autre acteurs majeurs dans l’histoire du parfum : les membres de la famille Guerlain, dont la dynastie commence avec Pierre-François Guerlain, qui ouvre une parfumerie à Paris en 1828. En 1853, la maison Guerlain crée l’Eau de l’Impératrice, et devient le premier fournisseur de Napoléon III. Mais la date la plus importante est sans doute 1889, année où Aimé Guerlain crée Jicky, considéré comme le premier grand parfum français, le premier alliant essences naturelles et essences de synthèse. S’ensuivra la création d’un parfum destiné aux hommes, Mouchoir de Monsieur (1904) composé par Jacques Guerlain à une époque où l’homme est encore très rétif au parfum. Autre grand succès de Jacques Guerlain, Shalimar créé en (1925) souvent copié.
Citons aussi un autre grand parfumeur « indépendant », François Coty, surtout connu pour Chypre (1917), un parfum d’une telle renommée qu’il donnera naissance à une famille olfactive. On doit à François Coty un certain nombre d’innovations dans le marketing : création d’une gamme de produits dérivés à partir d’un parfum (rouge à lèvres, poudre de riz…) ; création de flacons prestigieux produits par les maisons les plus célèbres, notamment Lalique.
Autrement, les génies de la parfumerie, également appelés « nez », demeurent bien moins connus que les parfums qu’ils ont créés. C’est à Ernest Beaux que l’on doit le N° 5 de Chanel. Edmond Roudnitska a créé pour Dior Diorissimo et Eau sauvage. Henri Alméras a composé pour Jean Patou Joy (1929), lancé à l’époque comme étant le parfum le plus cher du monde.

Si les parfumeurs les plus célèbres sont souvent des hommes, depuis quelques dizaines d’années, on voit apparaître des parfumeuses de renom, comme Sophia Grosjman (Trésor de Lancôme, Paris d'Yves Saint Laurent), Sophie Labbé (Organza de Givenchy, Emporio Armani Homme), Annick Menardo (Lolita Lempicka, Hypnose de Lancôme),Olivia Giacobetti, Françoise Caron (Eau d'Orange Verte d'Hermès, Apparition d'Ungaro), Isabelle Doyen (parfums Annick Goutal), Céline Ellena (parfums The Different Company)... Le métier de parfumeur au féminin n'est toutefois pas nouveau, une des femmes précurseurs étant Germaine Cellier (1909-1976), créatrice de parfums pour des marques comme Balmain ou Robert Piguet.



Actualités / Beauté

Archives

Maquillage

Nacré, pailleté, laqué, clair ou foncé ...

Soins

Obstrués par un excès de sébum ou dâ ...

Cheveux

La chute des cheveux est assez fréquente, à ...

Parfums

Nos hommes ont du style, à chacun sa fragran ...

Informations

  • Global Retail Sarl
    B.P. 10323
    Koumassi, DOUALA - CAMEROUN
    RCCM : RC/DLA/2012/B/96
  • (+237) 233 42 83 05
  • evaka.galeries@gmail.com

Vidéos evaka